Aperçu

Faits saillants du bulletin des produits RCT Express®

CoreLogic® surveille une grande variété de matériaux pour l'industrie de la construction résidentielle. Voici quelques faits saillants du trimestre:

À propos des études menées par CoreLogic...

Afin de garantir à ses clients des informations parfaitement à jour, CoreLogic analyse constamment les coûts essentiels (matériaux, main-d’œuvre et équipement), majorations comprises. Nos recherches portent aussi sur les coûts accessoires (taxes et marges) associés aux travaux de reconstruction réalisés pour le secteur américain et canadien de l’assurance. Nous prenons en compte les statistiques démographiques et économétriques, les indices gouvernementaux ainsi que les particularités locales, notamment les tendances caractéristiques des secteurs suivis (environ 3 000 aux États-Unis et plus de 100 au Canada).

  • Voici d’autres facteurs pris en compte :
  • Taux de salaire de plus de 85 corps de métier (syndiqués ou non)
  • Plus de 100 000 éléments d’information concernant le secteur de la construction
  • Productivité et effectifs
  • Facteurs de coût locaux (exigences des codes du bâtiment et autres variables)

Nous validons en outre les coûts en analysant les rapports d’inspection sur place, les devis des entrepreneurs, les résultats des sondages téléphoniques et les réclamations pour perte partielle ou totale. Pour plus de détails, consultez votre conseiller aux ventes ou votre chargé de compte.

N.B. – Nos chiffres donnent seulement un aperçu des tendances observées en matière de prix de revient dans le secteur nord-américain de la reconstruction. Nous ne préconisons pas de les utiliser pour ajuster les valeurs de renouvellement applicables à une région en particulier ou à l’ensemble d’un champ d’activité. Précisons aussi que les tendances entourant le coût des matériaux et de la main-d’œuvre sont des moyennes générales dérivées de nos études consacrées aux dits matériaux et aux corps de métier pertinents.

Canada

Le tableau et la carte (à droite) offrent un aperçu de la variation des coûts de reconstruction des bâtiments résidentiels pour quatre régions géographiques canadiennes au cours du second trimestre.

Au Canada, le prix des matériaux de construction a diminué en moyenne de 0,6 % au cours du trimestre. Les contrats renouvelés pendant cette période dans le secteur de la construction indiquent par ailleurs que le taux de salaire moyen a augmenté de 0,9 %.

CoreLogic surveille une grande variété de matériaux de construction pour l'industrie de la construction résidentielle. Ce qui suit ci-dessous fournit un aperçu des matériaux les plus couramment utilisés :

Évolution du coût des matériaux au Canada
Comparaison du 1er trimestre au 2e trimestre de 2016

États-Unis

Variation des coûts RCT Express®, pondérée par région aux États-Unis

Le tableau et la carte (à droite) fournissent un aperçu de la variation des coûts de reconstruction des bâtiments résidentiels pour six régions géographiques américaines au cours du second trimestre.

Du premier au second trimestre 2016, le prix des matériaux de construction a, aux États-Unis, diminué en moyenne de 0,4 % par rapport au trimestre précédent. En ce qui concerne les coûts de main-d’œuvre, le taux de salaire moyen a augmenté de 0,4 % si l’on se fie aux contrats renouvelés au cours du trimestre dans le secteur de la construction.

CoreLogic® surveille une grande variété de matériaux pour l'industrie de la construction résidentielle. Ce qui suit ci-dessous fournit un aperçu des matériaux les plus couramment utilisés:

Évolution du coût des matériaux aux États-Unis
Comparaison du 1er trimestre au 2e trimestre de 2016

Changements apportés

REMARQUE : Veuillez noter que CoreLogic recommande l’installation complète du programme (lorsque cela est possible) afin de pouvoir utiliser pleinement les données et fonctionnalités améliorées les plus récentes.

Données sur la variation des coûts

RCT rues principales, grande valeur, 4.x, et maisons mobiles préfabriquées

Les données relatives au troisième trimestre de 2016 témoignent de l’évolution des coûts de main-d’œuvre et du coût des matériaux dans le secteur de la reconstruction. Les chiffres normalisés indiqués dans la présente version reflètent l’impact des marchés émergents et des tendances économiques sur les coûts de construction.

Changements non liés aux coûts – Produits pris en compte

Les produits suivants ont été ajoutés dans RCT Mobile Manufactured et RCT 4.x :

Les produits suivants ont été ajoutés dans RCT High Value et RCT 4.x :

Les descriptions de produit suivantes ont été modifiées dans RCT High Value et RCT 4.x :

Les définitions de produit suivantes ont été modifiées dans RCT High Value et RCT 4.x :

Mise à jour du Tableau des connaissances

L'objectif premier des tableaux de connaissances RCT est de fournir des hypothèses sur les caractéristiques physiques des bâtiments lorsque les données réelles ne sont pas aisément disponibles ou sont inconnues. Les données contenues dans le tableau des connaissances sont fondées sur l'analyse des données résidentielles réelles au moyen de plusieurs méthodes et sont actualisées de façon continue.

Les tableaux des connaissances par défaut ont été modifiées dans RCT Main Street, RCT Mobile Manufactured Housing, RCT High Value et RCT 4.x.

  • Le choix de Hawaï n’entraînera plus la sélection d’un dispositif de chauffage (autrement dit, les règlements hawaïens ne seront plus censés impliquer automatiquement un système CVCA).

Les tableaux des connaissances par défaut ont été modifiées dans RCT High Value et RCT 4.x.

  • Les résidences dont la surface habitable totale est comprise entre 5 000 et 7 500 pi² seront censées être équipées par défaut d’un système d’arrosage de pelouse standard. Au-delà de 7 500 pi², le système sera censé être sur mesure.

Les tableaux des connaissances par défaut ont été modifiées dans RCT High Value.

  • Les résidences dont la surface habitable totale dépasse 3 000 pi² ne seront plus censées comprendre un revêtement vinylique.
  • Les dernières enquêtes ont conduit à modifier les tableaux des connaissances par défaut associées aux cuisines et aux salles de bains. Jusqu’ici, le niveau de qualité de ces pièces dépendait uniquement de la valeur foncière générale (soit basse, soit élevée) du secteur où se trouvait la propriété considérée. Désormais, nous tenons également compte de la surface habitable totale de cette dernière.